Le mot du Président du Comité de Jumelage La Clusaz / Aravis - Pama / Kompienga (Burkina Faso)

 

Mes très chers Amis,

 

Tout a commencé par la première visite à Pama en 1982 de trois émissaires (Jojo, Jean, et Daniel). Toute l’équipe du GRTM (Groupe Relation Tiers Monde) alors constituée, a sentie que de vrais liens s’étaient noués avec Pama. De longs et enrichissants échanges allaient depuis lors avoir lieu avec Pama, en Haute-Volta, devenue depuis le Burkina-Faso (pays des hommes intègres).

La volonté de l’ARPO (Association des Ressortissants de Pama à Ouaga) de nous convaincre d'intervenir a atteint son but, et, grâce à leur détermination, nous avons commencé à agir pour le développement de leur  village : Avec l’aide de leur « bâché », de leur disponibilité nous avons toujours pu accéder à Pama, allant jusque dans les villages éloignés malgré le mauvais état des pistes.

Dès 1983 est né le jumelage La Clusaz - Pama tout d'abord par une signature à Pama en décembre, suivi en juin 1984 de l’officialisation à La Clusaz.

Il reste de ce temps passé  des amitiés inébranlables, et beaucoup de souvenirs, de joies mais aussi de tristesse en pensant à tous ceux qui ont disparu. Tous ensembles avons œuvrés, et continuons, avec quelques fois beaucoup de difficultés, mais toujours dans un esprit de partage et de respect mutuel, d’écoute et de liberté de parole. Je crois que la sincérité de nos relations est le gage de la longévité de nos échanges.

Nos actions, dans cette région, une des plus isolées, de l’un des pays les plus pauvre du monde, ont étés toujours réalisés en concertation et en accord avec nos partenaires.

En 2005 notre jumelage prenait de l’ampleuren s'élargissant aux régions des Aravis côté français et de La Kompienga côté Burkinabé, devenant ainsi le "Comité de Jumelage La  Clusaz/Aravis – Pama/Kompienga". 

Que se soit dans la Kompienga ou dans les Aravis, nous rajeunissons nos effectifs et adaptons nos méthodes aux nouvelles données politiques et aux nouvelles possibilités de communication.

Dans la région de la Kompienga, il y a maintenant trois communes. Mais aussi chez nous, l'ensemble des communes des Aravis participe aux actions de développements et nous les en remercions.

J’espère que par ce site vous pourrez comprendre les actions que nous menons avec nos amis du Burkina et surtout vous imprégner des échanges et de l’amitié que nous entretenons, mais aussi du fait que nous partageons de vraies valeurs et entretenons un très fort respect mutuel.

Notre but à tous est que nos amis puissent vivre dignement et avec fierté, "la où sont leurs racines".

Toutes les bonnes volontés et toutes vos idées sont les bien venues.

Merci de nous avoir visité.

Nous espérons que cela vous donnera peut être envie d’agir auprès des populations défavorisées.       

 

Le Président

Bernard GIGUET

 

 

 

 

 

  

...